Immoblog
8 Juillet 2021 à 13h28 - 3261

Investir dans l’immobilier sans se ruiner avec les SCPI

Ville, Bâtiment, Ciel, Gratte CielVous pouvez désormais investir facilement dans l’immobilier et sans se ruiner grâce aux SCPI ! Ce sont les sociétés civiles de placement immobilier, qui connaissent de plus en plus de succès auprès des investisseurs de tout âge et de tout profil. L’immobilier représente en effet un placement sûr que bon nombre d’épargnants souhaitent loger dans leur patrimoine. Les avantages que l’on retrouve avec l’immobilier classique sont répercutés dans les SCPI. Ces dernières proposent même des atouts supplémentaires, d’où leur vif succès.

 

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

C’est une part de société émise par un opérateur qui endosse toutes les contraintes relatives à la gestion immobilière et locative. Elle peut être souscrite auprès des sociétés de gestion, c’est-à-dire les professionnels spécialisés dans les actifs immobiliers, ou encore les banques. Les courtiers, les conseillers en gestion de patrimoine et plus globalement les conseillers en investissements financiers proposent aussi des SCPI parmi les produits de placement et d’épargne destinés à leurs clients.

Les parts de SCPI donnent accès à des dividendes qui proviennent donc de la société de gestion. Elles sont acquises sur le marché primaire ; cependant, les investisseurs sortants revendent leurs parts d’où l’accessibilité de ces dernières également sur le marché secondaire. La détention des parts de SCPI donne également droit au vote, sachant que chaque investisseur devient associé en détenant de l’immobilier en commun.

 

Accès à l’immobilier sans se ruiner

Le prix de la part est à la portée de tous les budgets, avec seulement quelques centaines d’euros en ce qui concerne le ticket d’entrée. D’où un investissement total nettement moins élevé que dans le cas de l’acquisition d’un immobilier en direct. Certaines SCPI chiffrent le prix de la part à 300 euros, voire moins, tandis que d’autres le fixent à 1000 euros, 2000 euros, dépendant de la stratégie d’acquisition et de gestion de l’opérateur. Un certain nombre minimal de parts est également imposé au moment de la souscription afin d’accéder à la SCPI.

Les dividendes proviennent des loyers versés par les locataires qui peuvent être des particuliers ou des entreprises. Ces dividendes ne sont pas toujours garantis, notamment en période d’économie en crise, en fonction de la santé financière desdits locataires et par conséquent, de leur capacité à s’acquitter de leurs charges locatives. Toujours est-il que les sociétés de gestion, étant des professionnels dans la gestion de ces actifs même en période de turbulence, sont en mesure de déployer les mesures nécessaires pour maintenir non seulement les dividendes mais aussi le rendement de leurs produits.

En plus des loyers, les SCPI distribuent aussi de la plus-value lors d’opérations de revente. Cela, qu’il s’agisse d’une cession immobilière proprement dite ou plutôt de celle de la part détenue par l’investisseur lui-même.

 

Les autres produits similaires donnant accès à l’immobilier

Les SCPI ne sont pas les seules à produire des dividendes provenant de l’exploitation immobilière, bien qu’étant celles qui sont les plus performantes, les plus sûres et les plus rentables. Citons parmi les autres produits similaires les OPCI, organismes de placement collectif immobilier. Ce sont en quelque sorte des SCPI mixées à des valeurs mobilières. Celui qui investit dans les OPCI peuvent ainsi tirer profit non seulement de revenus issus de la pierre, mais aussi de ceux provenant du marché boursier, grâce aux actions et obligations qui y sont incorporées. En plus de ces différentes classes d’actif, les liquidités sont également injectées dans les OPCI afin de permettre de meilleures conditions de sortie, point faible qui a été relevé au niveau des SCPI.

Les sociétés d’investissement immobilières cotées intègrent aussi la famille de la pierre-papier. Leur marché est plus règlementé. Toutes ces classes d’actifs sont aussi disponibles dans les supports en unités de comptes des produits d’épargne.

Discutez concernant ce topic !

Immobilier

  1. 5 Nov. 2020Investissement SCPI : comment bien choisir sa société de gestion ?11675